Texte – Au Liban, Zeina Daccache et son théâtre des maux

Reportage publié le 23 octobre 2013 (texte et photos)

Dans une société libanaise encore profondément traumatisée par la guerre, le centre Catharsis de Zeina Daccache fait figure d’exception. Créé en 2007, il vise à promouvoir l’utilisation du théâtre à des fins thérapeutiques. Pour des individus mais aussi des groupes, comme les détenus des prisons libanaises, en, particulier les femmes. Elle est aujourd’hui l’unique « dramathérapeuthe » du Liban. Rencontre avec une pionnière.

A lire sur Terriennes

Journaliste multimédia indépendante / Independent multimedia journalist

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *