Texte – Entre Coran et pop-culture, un Américain cultive au Liban l’art de la calligraphie

Reportage publié en avril 2015 (texte et photos) dans La Cité

Everitte Barbee, 26 ans, a trouvé sa voie au Moyen-Orient. Ce jeune originaire de Nashville, au Tennessee, est devenu calligraphe. Son créneau: le scripte diwani assaisonné de références à la pop-culture et aux États-Unis. Un pont entre Orient et Occident qui désamorce les clichés. Quitte à les dessiner.

A lire ci-dessous

[gview file= »http://melindatrochu.com/wp-content/uploads/2015/06/04_CITE_04_pages_14_15.pdf »]

Journaliste multimédia indépendante / Independent multimedia journalist

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *